Photographie par Namsa Leuba

Cette année – et les années qui suivront – Vlisco a pour objectif de travailler en partenariat avec une nouvelle génération de jeunes artistes africaines sur la montée, afin de mettre à l’honneur et de révéler au monde le talent créatif des femmes africaines. Cette saison, nous avons collaboré avec Namsa Leuba, photographe suisse-guinéenne qui a su réinterpréter nos designs et leurs histoires avec modernité.

Nous lui avons posé quelques questions sur sa vie, son travail et sa collaboration avec Vlisco.

Bonjour Namsa, pouvez-vous nous parler un peu de vous ?
Je m'appelle Namsa Leuba et je suis née en Suisse en 1982. J'ai étudié la photographie à l'université d'art et de design ECAL de Lausanne, où j'ai obtenu un Master en Direction artistique. Mon travail a été publié dans de nombreux magazines, y compris Wallpaper, Libération, the British Journal of Photography et European Photography.

Je voue un amour tout naturel à l'Afrique, puisque c'est là que se trouvent mes racines. Je suis moitié guinéenne, et j'ai toujours de la famille dans le pays. Je leur rends visite dès que je le peux. Je connais Vlisco depuis longtemps, et j'ai même plusieurs tenues confectionnées avec les tissus Vlisco.

Pouvez-vous nous parler un peu plus de votre travail ?
Mes photos explorent la représentation de l'identité africaine à travers l'imaginaire occidentale. Mon travail englobe différents genres : le documentaire, la mode et le spectacle, et je m'attache à créer une imagerie visuelle axée sur les signes et symboles de l'héritage culturel africain, des rituels et cérémonies aux statuettes et costumes.

Mon travail est très varié : un jour, je peux prendre des photos sur place en Guinée, mon pays natal, et le suivant, travailler en studio.

On pourrait dire que mon travail se caractérise par un intérêt anthropologique pour les coutumes traditionnelles, associé à une esthétique guidée par l'univers de la mode et du design.

Mon travail se distingue aussi par l'approche théâtrale qui met l'accent sur les accessoires, les couleurs et la gestuelle. J'aime remettre en question la relation qu'entretiennent fiction et réalité, action et représentation, et sacré et profane

Pouvez-vous nous montrer des exemples de votre travail ?

Envie de voir d'autres photos prises par Namsa ? Rendez-vous sur son site web à l'adresse http://www.namsaleuba.com ou suivez-la sur Instagram @namsaleuba.

Parlons de la séance photo Vlisco : sur quel concept s'appuyait-elle ?
Pour cette campagne, nous avons créé une collection de tenues en partie inachevées, pour suggérer au lieu de montrer le type de look qui pouvait être obtenu. Nous avions envie de stimuler l'imagination du public, d'inviter les gens à réaliser leur propre création, leur propre travail unique. Vlisco fabrique de superbes tissus. Mais au final, ce sont les individus qui créent la mode.

Les photos s'inspirent de la beauté féminine, de formes aux lignes marquées et d'éléments graphiques. Nous voulions mettre en valeur les designs Vlisco et leur donner le premier rôle.

Avez-vous une photo préférée ?

J'adore le dynamisme de cette photo. J'aime aussi le fait qu'on ne sait pas vraiment sous quel angle la regarder.

Le mannequin devait sauter en l'air et rester suspendue à une perche. C'est comme ça que nous avons produit l'image ci-dessus. L'exercice était très amusant parce qu'elle a dû sauter tellement de fois et continuer jusqu'à nous prenions une photo réussie. Heureusement pour tout le monde, elle était en excellente forme physique ! Elle était vraiment très douée et ce fut un plaisir de travailler avec elle. Tout comme avec le reste de l'équipe. Je suis très reconnaissante d'avoir pu travailler avec eux.

Quel est votre tissu préféré de la saison ?
Je n'arrive pas à choisir, il y a en beaucoup qui me plaisent. Mais ces trois-là sont incontestablement mes préférés !

Partagez

Vous pouvez aussi aimer